accueil > Les actions > Actions de terrain > Cafés partagés

CAFÉS PARTAGÉS
Question de ville, la Duchère en (re)construction

Date : 31/08/2012 Région : Grand Sud Est / Thème : Expression collective - Inter-générations - Mémoire (transmission de) - Femmes - Citoyenneté / Public : Jeunes - Adultes - Enfants

Depuis 2007, la MJC Duchère porte un projet intitulé "cafés partagés". Cette action culturelle est née suite au constat suivant : la MJC Duchère située dans un quartier politique de la ville de 10000 habitants entre dans un projet de réhabilitation chapeauté par un Projet de Ville en 2003. En 2007, la réhabilitation bat son plein et les cafés partagés deviennent un lieu d'échange, de discussion et de rencontre qui semble correspondre aux besoin des habitants déstabilisés par la modification de leur quartier.

Dès le commencement, la MJC travaille en collaboration avec une ethnologue de l'université Lyon 2 autour de différentes thématiques comme l'expression des traditions dans les cultures, les parcours migratoires, les lieux de rencontre et d'échange des habitants et enfin la question de la réhabilitation de la Duchère. Toute cette matière enregistrée, retranscrite et enrichie d'entretiens individuels donnera lieu a une exposition réalisé en 2010. Le projet d’exposition porté par la MJC de la Duchère a pour objectif premier de valoriser le travail de terrain mené dans ce quartier autour de la question de la mutation et des transformations de ce territoire. La question essentielle : “et demain ?” conduit à (re)définir “aujourd’hui” et à s’intéresser aux origines du quartier, “à hier”.

Contexte et cahier des charges

Ce travail de terrain a été réalisé par une équipe réunissant comme partenaires principaux la MJC Duchère, le Centre Social de la Sauvegarde et l’Université Lyon 2 par la présence d’un ethnologue et d’une étudiante stagiaire. Depuis 2007, au quotidien, cette équipe met en place des espaces d’écoute, de discussion et de débat (les Cafés partagés notamment). Cette matière “orale”, contenue dans des entretiens enregistrés et le travail d’accompagnement mené sur le terrain par l’ethnologue, Bianca Botea, permettent d’envisager une restitution de ces “récits de la Duchère”. L’exposition doit être accessible dans son propos en variant les modes d’approche (texte, son, image). Le temps de visite doit être court et certains éléments doivent être abordables pour un public ne maîtrisant pas toujours la langue française. L’exposition doit pouvoir être itinérante : montage et démontage simple et solidité des modules malgré un budget serré. La première présentation de l’exposition se ferait à la MJC de La Duchère courant 2010.

Propos

Le quartier de la Duchère est situé sur la troisième colline de la ville, la plus méconnue. Si du centre de Lyon, la Duchère semble un quartier très urbanisé, en réalité la Duchère est un poumon vert qui domine la ville. Question de point de vue… Ce sont ces points de vue très personnels recueillis dans le cadre d’entretiens qui vont être la matière première de cette exposition. Des histoires personnelles, des récits d’hommes et de femmes, la mémoire des habitants du quartier va nous permettre d’aborder l’architecture de la ville et sa mutation urbanistique : l’humain pour approcher, ressentir, comprendre les transformations de la pierre. Ces points de vue sont très variés et traduisent la pluralité des acteurs : politiques (GPV), militants (idéalisation de la Duchère autrefois), socio-culturels, habitants “"visibles” et “invisibles”… Le quartier de la Duchère pourrait être comparé à un vaste puzzle dont les pièces, malgré leurs différences, se lient et forment un ensemble. Un puzzle c’est l’organisation et la réunion de pièces impossibles à assembler toutes directement les unes avec les autres. L’histoire de la Duchère s’est aussi construite sur des failles, des ruptures à travers les espaces et les époques. Liens, failles, rupture, récit, mémoire, ensemble, humain, parcours, différences sont les premiers mots-clés du propos de l’exposition.

Une articulation recherche-action culturelle

Ce projet d’action culturelle accompagné par un travail de recherche tente donc de comprendre et de rendre visible la dynamique d’un quartier au moment de son renouvellement : la démolition de certains logements et le relogement des habitants. Comment comprendre la démolition à la fois du point de vue du projet politique, que des mobilisations des acteurs du quartier (ou de la ville) ou des pratiques des habitants par rapport à la réhabilitation ? Les dynamiques du quartier peuvent être lues non seulement comme un processus d’organisation de l’espace mais aussi comme un « événement » qui actualise et interroge un rapport au temps et à la mémoire, ainsi qu’un processus de (re)construction de la valeur du quartier et des formes de « collectifs ». Sans se réduire à un simple travail de « collecte » et de valorisation des mémoires individuelles ou partagées, ce projet ambitionne la production d’un dispositif mémoriel qui saisisse les dynamiques du quartier dans un moment important de son histoire. La dimension scientifique n’est alors pas impliquée uniquement sous l’angle d’un travail sur le contenu (paroles d’habitants), mais aussi par la réflexion tout au long du projet d’une méthodologie et des enjeux de la production de ce dispositif mémoriel. Le « pour qui ? » et le « pourquoi ? » cette exposition et ce travail mémoriel restent des questions centrales dont les réponses orientent la démarche.
Dans ce sens notre méthodologie privilégie trois dimensions : un travail de construction du propos de l’exposition en lien étroit avec les habitants ; une démarche de restitution « délocalisée », qui dépasse la logique des « miroirs sans reflet » (C. Foret) permettant l’inscription de ce travail et des mémoires d’habitants dans une histoire de la ville et de son agglomération ; une réflexion autour de la « pérennité » de cette mémoire et de notre action.

Contribution

Un partenariat avec l’école d’ingénieur de l’INSA est envisagé dans le cadre de cette exposition. Encadrés par leurs professeurs, les élèves de l’INSA ayant choisi une option “arts visuels” apporteraient un regard “artistique” sur cette question de la mutation du quartier. Un travail photographique et un travail de création sonore sont prévus. Ils enrichiront le propos de l’exposition par des matériaux visuels et sonores complémentaires du propos. Ce regard extérieur et décentré est un apport intéressant au propos de l’exposition. Il varie les modes d’approche sensible de l’exposition par un apport artistique visuel et sonore. Il pallie une certaine difficulté d’accès pour des publics jeunes ou ne maîtrisant pas encore la langue française.

Forums jeunesses

Depuis deux ans, la MJC a entrepris d'aller questionner la jeunesse et d'établir un dialogue entre les adultes, le Grand Projet de ville et les jeunes du quartier. Parallèlement à cette action, la MJC Duchère organise des rencontres et des échanges avec d'autres habitants et structures de quartier en réhabilitation. Ainsi depuis 2011 l'exposition itinérante "Question de ville la Duchère en (re) construction" a voyagé à Saint-Priest, à Chambéry, sur les Hauts de Chambéry et bientôt à Bron. Cette exposition sert de support pour échanger, discuter, comparer les différentes façons d'agir, de faire, de vivre, de concerter mais c'est surtout un formidable outil qui permet de libérer la parole et de laisser les habitants s'exprimer librement.

à télécharger : Bilan scientifique projet expo 11 .doc

MJC Duchère

237 rue des erables • Tel 04.78.35.39.21 • email contact(arobase)mjcduchere.org • site internet • contact Marie BURDIN

réagissez à cette page

Actus
Formations 2017
10/03/2017

Le collectif Paroles Partagées vous propose 2 formations :

1. De la parole à l'action citoyenne : Paroles partagées au cœur de l'éducation populaire.

2. Développer des alliances locales pour favoriser le pouvoir d’agir des habitants, une Formation-action, sur la méthode du community organizing "Cityzen UK".

Résultats du Concours Radio Paroles Partagées 2016
10/05/2016

Le jury du Concours Radio Paroles Partagées 2016 s'est réuni le 13 avril dernier pour désigner, parmi les 41 productions sonores proposées, les 3 lauréats de cette cinquième édition, dont le thème était : "Partager la parole, pour agir et transformer".

>> Voir les résultats

Formation 2016
10/05/2016

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire aux prochaines formations qui auront lieu en juin 2016 sur le thème :

De la parole à l’action citoyenne

Paroles partagées au cœur de l’éducation populaire

>> Lire la suite

Concours Radio 2016
22/01/2016
Informations et documents concernant le prochain Concours Radio 2016. Date limite de dépôts des dossiers DIMANCHE 27 MARS 2016.
Parlement Ephémère Immaginaire International
15/07/2014
Du 3 au 14 septembre 2014, des groupes de jeunes bosniens, allemands, tunisiens, palestiniens et français se retrouvent pour une expérience politique et poétique.
Formation action Paroles Partagées 2014
25/04/2014

1, 2 et 3 juillet et 30, 1er et 2 octobre

La finalité de cette formation action est d’outiller des porteurs de projets associatifs afin qu’ils soient mieux à même de lancer ou faire évoluer des actions qui mettent la parole partagée au coeur du projet.

A l'écoute, une émission consacrée au concours radio !
10/02/2014
Emily Vallat, lauréate de l'édition 2011, reçoit Dominique Garet pour parler de la troisième édition du concours radio organisé par le collectif Paroles Partagées. Retrouvez l'émission de Radio campus Paris.
Débat public : Quel rôle peut jouer le droit dans la mondialisation ?
24/01/2014

 Jeudi 6 février 2014 à 18h à Paris


Lieu : Le Vent se lève, tiers lieu artistique et culturel,
181 avenue Jean-Jaurès à Paris 19ème
(Métro Ourcq)
Débat public avec Mireille Delmas Marty, à partir de son livre" résister, responsabiliser, anticiper" (Le Seuil, 2013)

 
Citation
Soyons les changements que nous voulons voir dans le mondeGandhi
"Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire, mais parce que nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles".
Sénèque
 
Actions
KALUIRAR
Une création collective pour dire et comprendre la ville
20/04/2011
Le spectacle « KALUIRAR » proposé par le Centre social et culturel de Caluire et Cuire, le Centre culturel le Radiant et plusieurs autres professionnels de la création est l’aboutissement de quatre années de travail avec [...]
 
  • Recherchez
  • ok
PAROLES PARTAGEES | contact@paroles-partagees.org